Divers

AChRAb ELISA

Référence: 
ACE/96

The Acetylcholine Receptor Autoantibody (AChRAb) ELISA kit is intended for the quantitative determination of AChRAb in human serum.

Intérêt clinique: 

Autoantibodies to the acetylcholine receptor (AChR) are responsible for failure of the neuromuscular

junction in myasthenia gravis. 

Méthode de mesure: 

AChRAb ELISA kit depends on the ability of AChRAb in human serum to bind to similar sites on the AChR as various monoclonal antibodies such as MAb1 (coated on ELISA plate wells) and/or MAb2 and/or MAb3 (which are labelled with Biotin). In the absence of AChRAb a complex is formed between MAb1 coated on the plate wells, the AChR and MAb2-and MAb3-Biotin. MAb2- and MAb3-Biotin bound are then detected by addition of Streptavidin Peroxidase (SA-POD), which binds specifically to Biotin. Excess, unbound SA-POD is then washed away and addition of the peroxidase substrate 3,3’,5,5’ – tetramethylbenzidine (TMB) results in formation of a blue colour. This reaction is stopped by addition of stop solution causing the well contents to turn yellow. The absorbance of the yellow reaction mixture at 450 nm is then read using an ELISA plate reader. In the presence of AChRAb the formation of the MAb1- AChR-MAb2-/MAb3-Biotin complex is inhibited,resulting in less SA-POD being bound and a reduction in final absorbance at 450nm. The higher the concentration of AChRAb in the test serum, the greater the inhibition of MAb-Biotin binding. 

Avantage de la méthode: 

Limit of detection (LOD): O.25 nmol/mL

Measurement range: 0.25-20 nmol/mL

Cut-off: 4 nmol/mL

Within-assay CVs: < 8.5%

Between-assay CVs: < 11.1%

Automation-friendly assay - Format ELISA

AQP4Ab ELISA

Référence: 
AQP4/96

The AQP4 autoantibody ELISA assay kit is intended for the quantitative determination of AQP4 autoantibodies in human serum.

Intérêt clinique: 

Neuromyelitis optica (NMO), also known as Devic’s syndrome, is an immune-mediated neurologic disease that involves the spinal cord and optic nerves. It can be considered to be a disorder distinct from multiple sclerosis (MS). Measurement of AQP4 autoantibodies can be of considerable value in distinguishing NMO from MS when full clinical features may not be apparent and early intervention may prevent or delay disability. 

Méthode de mesure: 

In AQP4 autoantibody ELISA assay kit, AQP4 antibodies in patients’ sera, calibrators and controls are allowed to interact with AQP4 coated onto ELISA plate wells and liquid phase biotinylated AQP4. AQP4 antibodies bound to the AQP4 coated on the well will also interact with AQP4-Biotin due to the divalent nature of antibodies. After incubation at room temperature for 2 hours with shaking, the well contents are discarded leaving AQP4-Biotin bound to the well via an AQP4 autoantibody bridge. The amount of AQP4-Biotin bound is then determined in a second incubation step involving addition of streptavidin peroxidase (SA-POD), which binds specifically to biotin. Excess, unbound streptavidin peroxidase is then washed away and addition of 3,3’, 5,5’-tetramethlybenzidine substrate (TMB) results in formation of a blue colour. This reaction is stopped by the addition of a stop solution, causing the well contents to turn yellow. The absorbance of the yellow reaction mixture at 450nm is then read using an ELISA plate reader. A higher absorbance indicates the presence of AQP4 autoantibody in the test sample. Reading at 405nm allows quantitation of high absorbances. Low values (below 10 u/mL) should always be measured at 450nm.

Avantage de la méthode: 

Limit of detection (LOD): O.16 u/mL

Measurement range: 0.16-160 u/mL

Cut-off: 5 u/mL

Within-assay CVs: < 8.0%

Between-assay CVs: < 8.6%

Automation-friendly assay - Format ELISA

Hyaluronan

Référence: 
HYAL-ELISA

Le Hyaluronan, connu également sous le nom d’Acide Hyaluronique (AH) ou hyaluronate est une grosse molécule linéaire de glycosaminoglycanes (GAG) non sulfatée de poids moléculaire compris entre 106 et 107 Da. C’est un des principaux composés des tissus conjonctifs et de ce fait distribué de façon ubiquitaire dans l’organisme.

Intérêt clinique: 

Atteinte hépatique

L’acide Hyaluronique sérique peut être utilisé pour suivre les patients qui présentent un risque de fibrose progressive, ainsi que pour juger du succès des traitements antifibrotiques.

Atteinte articulaire

L’Acide Hyaluronique sérique peut être utilisé pour détecter une atteinte dégénérative de l’articulation, pour suivre la progression de la maladie, ainsi que pour évaluer le succès des traitements.

Marqueur tumoral

L’acide Hyaluronique peut être utilisé pour suivre la progression de la maladie ainsi que pour détecter les patients qui répondent à la chimiothérapie.

Diabète

L’Acide Hyaluronique peut être dosé chez des patients diabétiques avec des complications telles que la rétinopathie et la néphropathie.

Autres applications

L’Acide Hyaluronique a été dosé dans différents types d’échantillons tels que les liquides de perfusion et les liquides de lavage brocho-alvéolaires de patients atteints d’inflammations pulmonaires, comme le poumon du fermier, la sarcoïdose ou le syndrome de détresse respiratoire.

Méthode de mesure: 

Le kit Cisbio Bioassays de dosage de l’Acide Hyaluronique est un dosage sandwich sensible qui utilise d’une part des microplaques recouvertes par la protéine de liaison de l’Acide Hyaluronique (HABP) et d’autre part la protéine de liaison HABP conjuguée à HRP pour la détection. La protéine de liaison HABP conjuguée à HRP se lie à l’Acide Hyaluronique immobilisé, puis réagit avec le substrat. L’intensité de la couleur est proportionnelle au taux de AH contenu dans les échantillons.

Avantage de la méthode: 

Sensibilité analytique (LOD): 2.7ng/mL

Sensibilité fonctionnelle (LOQ): 15 ng/mL

Gamme de mesure: 2.7-1000 ng/mL

Intra-assay CVs: < 3%

Inter-assay CVs: < 6.5%

Automatisable – Format ELISA

Inflamark (S100 A12) Fécale (F-INFL-ELISA)

Référence: 
F-INFL-ELISA

Pour recherche uniquement

Inflamark (S100 A12) Serum (S-INFL-ELISA)

Référence: 
S-INFL-ELISA

Pour recherche uniquement

Trypsine (-)

Référence: 
OCFE07-TRYPS

La trypsine est une enzyme protéolytique, une endopeptidase dotée d'une spécificité vis-à-vis des liaisons carboxyliques des groupements L-arginyle et L-lysyle. Elle participe à la digestion des protéines dans l'intestin. Du point de vue chimique, la trypsine est une protéine se composant de 201 acides aminés, et dont le poids moléculaire est de 22 900.

Peptide procollagène de type III (PIIIP)

Référence: 
OCFK07-PIIIP

Le procollagène de type III est synthétisé dans les fibroblastes en tant que précurseur du collagène de type III, puis il est excrété.

Gastrine (-)

Référence: 
GASK-PR

La gastrine est une hormone gastro-intestinale secrétée par la muqueuse gastrique et par le duodénum.

Elle circule sous différentes formes : big-big gastrine, mini gastrine, little gastrine. L'activité physiologique est liée au tétrapeptide C terminal. Sa demi -vie est très brève (8minutes), son métabolisme est rénal.

Autoanticorps anti-récepteur de l'acétylcholine (ACHR-Ab)

Référence: 
ACHR-AB

La myasthénie est une maladie neuromusculaire, qui se caractérise par une faiblesse musculaire et fatigue à l'effort.



You are here : Accueil

made by Globule Bleu